Commandant

 

Commandant à la barre attaché

Quettant le temps et ses secrets

Sur l'océan cherchant sa destiné.

 

Bateau perdu dans les vents,

Il attend aux embruns le temps,

Souffle des sirroco ensorcelant.

 

Bateau, conduit le,

Encore montre-lui !

 

La verdure en son cœur palmier,

La douceur quelle sait faire régner,

Souffle ô ! De ses baisers salés

 

Conduit le,

Encore montre-Lui!

 

Ce volcan qui dort en son âme,

Ce feu brillant qui me désarme !

Ces plages de sable puissant !

 

Conduit le,

Encore montre-lui !

 

Cette sirène au chant envoûtant,

Qui parle de douceur dans le temps !

Qui sait le souffle des vents !

 

Conduis le en son île de paix,

Où tout est passion bien né.

 

Vers cet atoll d’amour,

Aux yeux doux du jour,

Que l’on ne veut quitter !

 

Même pour tout un continent

Jamais il n'irra vivant

Sans elle que il aime tant…

 

Philippe Brasseur

12-8-2014

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×