Isabelle

 

De ses petits pieds
Marchant en paix
Elle entre dans la lumière
Auréolé de fougères.

Quand se touchent nos corps
Dans les feux de l’aurore
L’instant devient précieux
Symphonie d’être heureux.

De ses petites mains
Elle construit l’avenir serein
Tant tôt le soir, tant tôt le matin
Souriante à demain.

Quand nos doigts se croisent
Instant fragile d’ardoise
L’amour est unique
Dans ce moment magique.

De son corps frêle
A l’allure si belle
Elle médite sur la vie
Chassant ses soucis.

Quand je rentre en elle
Fougueux et rebelle
Elle m’offre se sirop doux
Qui de l’amour est atout.

De ses yeux si bleutés
De ses cheveux défait
Elle t’invite à l’aimer
Vraiment l’aimer.

Aux lumières des candélabres
Ma vie devient forêt, arbres
Fusion avec la nature
Sans mots ni rature.

De ses lèvres mille ivresses
Aux miennes se tressent
Chaque mot est essence
Me laissant en transe, en silence.

Dans ses baisers je me sens unique
Simple, vrai, authentique,
Allant venant sur ses sourires
Isabelle, enfin je te respire.

Philippe Brasseur

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×