PASSANTES

 

Le vent caresse tes cheveux,
Parfumés des lys de ton sourire
Moment de quiétude, chaleureux
Hors du temps et des souvenirs.

Les feuilles rougissent de plaisir
Devant un lac aux reflets de l’été
Quelques rochers sans avenir
Assis dans l’eau se miraient…

Puis ta main d’au revoir
Passe dans les rayons chaud
Chargés et souriant d’espoir.

Ton visage auréolé et beau
Comme un ciel d’adolescence
Tes lèvres gravant ainsi à bientôt !

Philippe Brasseur
03-10-15

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×