TU ENTRES

 

La mer entre en moi forte et puissante
Puis se retire vers les plages géantes.
L'odeur du limon, du fleuve, de l'océan
Rentre en moi, me frappant en dedans.

La nuit entre en moi forte et puissante
Puis se retire vers le jour ensoleillant
L'odeur de la terre, de la poussière
Entre en moi en spasme de mystère.

Toi mon amour, tu es là, te berçant
Tes yeux, tes lèvres me souriant
Dans cette journée déjà bien née.

Toi mon amour tu, es là me regardant
Avec un large sourire montrant tes dents
Alors je t'embrasse... Le bout du nez...

 

16-10-2014

Philippe Brasseur

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.