TU ES

 
Essouflée vers moi vous êtes arrivée
Sur mille chevaux de brume brunatre
Les vents portaient votre parfum fier
La pluie portait votre ombre spirituel.
 
Comme une fleur vous vous ouvrez
D'abords votre sourire et vos yeux
Tel un ciel constellé de nuit d'été
Sortant des nuages bercés de lune.
 
En la terre votre herbe odorante
Parfuma mon esprit de son étreinte
Et quand l'aiguille tissa l'heure
Vos bras autour de moi se posèrent.
 
Sept vies, sept jours, sept chiens d'or
Je laperais votre corps d'écume d'ambre
Me roulerais en boule à vos chevilles titane
M'endormirais sur la plume de votre souffle.
 
Quand le soleil sera plein et entier
Alors j'ouvrirais mon regard sur vous
Marchant dans la lumière fille de Kabylie
Votre front haut et fier, orné de cet ora.
 
Ora de l'amour que la vie vous offre
Moi le preux, pieux, soldat des mots
A vos pieds je dépose l'empire d'la poésie
Dans son entier et pas à moitié.
 
J'aimerais ce soir notre princesse
Avec vous, rire encore des étoiles
Et vous dire juste une phrase :
I believe in our love as in life !
 
Philippe Brasseur
27-08-2014
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×