Deux oiseaux

Deux oiseaux noirs

Dans un ciel lourd

Sans nuages, juste bleu

 

Passent entre les portes

Divinité de deux yeux

Aux profondeurs noirs

 

Le mal est derrière la fenêtre

De son sourire si lointain

Oh  ! Tipi des anciens isolés

 

Pape, silence, pesant

Onction extrême

Oh  ! Huile d'olive sainte

 

Ses lèvres s'entrouvre

Le temps d'un soupir

Oiseaux noirs passés

 

Dans un ciel bleu lourd

L'esprit est ailleurs

Dans les bras du passeur

 

Étoile d'une gorge

Déployé dans la nuit

Qu'il transcende

 

Oh  ! Chute d'eau

Dans un escalier

Lavé par l'amour.

 

Juste bleu,

Sans nuage

Sans silence.

 

Philippe Brasseur

2012-12-27

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.