Son Parfum

 

 

Son parfum m'enveloppa de ses bras

Mélange des peaux sous les draps

Son parfum me caressa de ses cheveux

Ivresse de chatouille, larmes aux yeux

Son parfum me caressa de ses yeux

Perdu entre bien-être et bien heureux.

 

A présent, ce parfum est en moi,

Cette image permanente d'émoi

Aux couleurs de bleu radieux

Comme son sourire soyeux

 

Son parfum m'embrassa de ses lèvres fines

Croquantes, tellement, tellement câlines

juteuse comme une grenade de Turquie

Qui désaltère et donne goût à la vie

 

Son parfum enveloppa son corps

Arôme d'amour aux milles sorts

Cette peau de cerise couché sur moi

Cette chaleur berçante en moi

 

Comme une mer d'été

Avec moi aux aurores bien nés

En moi ces vagues d'ondes

Revenant par cent en ce monde

 

Sa douceur m’enveloppa

Paisiblement pas à pas.

Elle me conduisit kayak tranquille

Sur le lac de sa peau coquille.

 

Quand les étoiles rejoignent l'été

Quand les lacs rejoignent les forêts

L'heure de nous aimé

Laisse nos peaux collées... Collées.

 

Philippe Brasseur

Mai 2013

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.