Squatine

 



Squatine danse sur le tapis,
Sur le piano de feu rougi,
Perdus yeux pers souriants,
Fusion avec le charbon ardent.

Néons bleuis au feu,
L'esprit se libère anxieux,
Ses yeux pers vitreux,
Regardent devant eux.

Sourire figé dans la glaise,
On sent d'ici le malaise,
Elle se retient aux mélèzes.

L'Atman égaré rejoint le corps...
Dans le feu charnel de la sphère...
Squatine monte voûte légère.

 

Philippe BRASSEUR

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×